Michel Le Bris

Michel Le Bris

Michel Le Bris raconte dans les Flibustiers de la Sonore l'extraordinaire aventure de Français partis pour la Californie après l'échec de la Révolution de 1848. Alors que cet état vient d'adhérer à l'Union, l'ouest américain fourmille d'aventuriers, de canailles, d'idéalistes, venus du monde entier. Tous sont là pour l'or. Chassés de la Sierra Nevada, conduits par le comte romantique et dandy de Raousset-Boulbon, certains de ces 40.000 Français s'installent dans la province de la Sonora au Mexique pour y faire vivre leur utopie. Mais l'Etat mexicain se méfie de ces Français épris de liberté.

"Du champagne. Ah! Il fallait qu'il coule, ce soir, qu'il pétille, qu'il déborde. Du foutre et du vin! Jamais, non, jamais il ne pourrait éteindre ce brasier. Du champagne pour tout le monde! La foule, étonnée, oscilla, se creusa devant lui, vivats et quolibets mêlés, c'était bien de Jules de France, cela, le plus fauché des loustics de la Côte!". Le style de Michel Le Bris tient de l'épique et rappelle les personnages de Dumas.

Michel Le Bris s'est déjà intéressé dans La Porte d'or (1987) au destin de ces "insurgés" de 48 partis vers l'Eldorado californien. Les flibustiers de la Sonore s'inscrit dans la lignée des oeuvres de cet intellectuel breton épris d'aventures, ex-maoïste, co-fondateur du journal Libération au côté de Jean-Paul Sartre, créateur du salon du livre de Saint-Malo Etonnants voyageurs, philosophe et biographe de Robert-Louis Stevenson.

Copyright © Jean Bruno / republique-des-lettres.fr, Paris, dimanche 20 décembre 1998. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite.
Noël Blandin / La République des Lettres
Newsletter / Entrez votre adresse e-mail:    

Facebook Facebook   Newsletter Lettre d'info   Twitter Twitter