Mathieu Lindon

Mathieu Lindon

Jean-Marie Le Pen a obtenu le 11 octobre la condamnation pour diffamation de l'éditeur Paul Otchakovsky et de l'auteur Mathieu Lindon. MM. Lindon et Otchakovsky ont été condamnés chacun à 15.000 francs (2.290 euros) d'amende. Ils devront en outre verser solidairement 25.000 francs (3.810 euros) de dommages et intérêts au Front National ainsi qu'à M. Le Pen. Selon la justice, "le lecteur comprend immédiatement qu'au travers d'un procès fictif, M. Le Pen est directement mis en cause, et ce d'autant plus que les faits évoqués empruntent largement, et de manière évidente, à des événements réels qui ont eu un grand retentissement dans l'opinion ". Les magistrats expliquent que l'auteur et l'éditeur ne pouvent pas échapper à toute sanction au seul motif qu'il s'agirait d'un roman et ajoutaient que "quel que soit son genre littéraire", le texte est susceptible d'être diffamatoire. Les prévenus sont condamnés pour avoir décrit le président du FN comme le chef d'une bande de tueurs, qui suggérerait des meurtres racistes, que le FN est lié à des affaires racistes, et que les militants qui le quitteraient s'exposeraient à des brutalités.

Copyright © Jean Bruno / La République des Lettres, Paris, mardi 12 octobre 1999. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales