La République des Lettres > Zep > Titeuf > mercredi 25 août 2004

Titeuf

L'évènement majeur de la rentrée littéraire française 2004 est la sortie jeudi 26 août du dixième tome de la bande dessinée par Zep des aventures de Titeuf.

Nadia se marie (,éditions Glénat) est un récit de 46 planches relatant "l'état" amoureux et sexuel de notre héros de cour de récré qui aimerait bien séduire Nadia avant qu'elle se marie.
C'est la plus grande mise en vente de livres de l'année avec un tirage initial de 2 millions d'exemplaires et il y a fort à parier que ce sera également la meilleure vente tant Titeuf est devenu un personnage populaire. Alors qu'Astérix, le plus célèbre des héros de Bande Dessinée, a dû attendre un demi-siècle pour atteindre de tels chiffres de diffusion grand public, Titeuf lui n'a qu'une dizaine d'années d'existence.
Créé en 1992 par le dessinateur et scénariste suisse Philippe Chappuis, 37 ans -- dit Zep en raison du titre de son premier fanzine inspiré par le groupe Led Zeppelin, formé aux Arts déco de Genève il a reçu entre autres le Prix de l'Humour 2003 et le Grand Prix du Festival d'Angoulême 2004 (une sorte de nouveau Prix Goncourt) -- Titeuf fût d'abord plébiscité dans les cours d'école avant de devenir à la fin de la décénnie '90 un véritable phénomène de société, commercialisé à des millions d'exemplaires, séduisant les médias et allant jusqu'à transformer le langage courant. Qui n'a par exemple jamais entendu ou utilisé ces dernières années l'expression typiquement titeufienne "pô" à la place de "pas" ou "peu" ? C'est sans doute la raison pour laquelle Zep a illustré quelques nouveaux mots du Dictionnaire Larousse 2005 tels par exemple "encrypter" ou "kiffer". Des hors-série adaptés pour la Bibliothèque rose de Hachette ou bien le Guide du zizi sexuel, manuel scolaire destiné à l'éducation sexuelle des 9-13 ans, n'ont pas été non plus sans augmenter la notoriété du personnage. Intitulé Dieu, le sexe et les bretelles, le premier album Titeuf de Zep est sorti en 1993, tiré en noir et blanc à 7.000 exemplaires. Le dernier, La Loi du préau, sorti en 2002, à 1 million et demi d'exemplaires. La série est maintenant traduite en 14 langues et diffusée à peu près partout dans le monde, y compris en Chine. Titeuf existe aussi entre autres déclinaisons sur les timbres de la Poste suisse, en dessin animé, en statue de cire au Musée Grévin, en jeu vidéo, en art book (à paraître en novembre), en affiches collectors, sur les pochettes CD de Jean-Jacques Goldman, et bien entendu sur les cartables et cahiers des collégiens. Il a également son propre magazine de Bande dessinée dédié : Tchô (Tchao pour les non initiés au langage titeufien) et fait l'objet d'expositions dans les galeries parisiennes (Portraits de Titeuf à la Galerie Christian Desbois cet automne). Enfin, pour que tout ne soit pas que commercial, Titeuf a aussi été choisi ces dernières années comme effigie de l'ONG Handicap International, co-Prix Nobel de la Paix.
Les 10 volumes de Titeuf :
1992 - tome 1: Dieu, le sexe et les bretelles, Glénat
1993 - tome 2: L'amour, c'est pô propre, Glénat
1994 - tome 3: Ca épate les filles, Glénat
1995 - tome 4: C'est pô juste, Glénat
1996 - tome 5: Le derrière des choses, Glénat
1997 - tome 6: Tchô, monde cruel, Glénat
1998 - tome 7: Le miracle de la vie, Glénat
2000 - tome 8: Lâchez-moi le slip, Glénat
2002 - tome 9: La Loi du Préau, Glénat
2004 - tome 10: Nadia se marie, Glénat

§ Livres § Médias § Internet § édition § Prix littéraires § Musique § Tango § Bande Dessinée § Polars § Arts § Cinéma

Copyright © La République des Lettres, Paris, mercredi 25 août 2004