Jean-Jacques Brochier

Jean-Jacques Brochier

Journaliste et écrivain, Jean-Jacques Brochier est né le 28 décembre 1937 à Lyon dans une famille de médecins. Sa carrière de journaliste s'est presque toute entière déroulée au sein du Magazine Littéraire, dont il a été Rédacteur en chef de 1968 à 2004 tout en collaborant à diverses revues et à l'émission de télévision Italiques. Écrivain, il est l'auteur de plusieurs romans et récits dont notamment Un jeune homme bien élevé (1978), Odette Genonceau (1980), Villa Marguerite (1983), Un Cauchemar (1984, Prix du Livre Inter 1985), Une enfance lyonnaise au temps du Maréchal (1984) et L'Hallali (1987). Jean-Jacques Brochier a également publié de nombreux essais biographiques entre autres sur Jean-Paul Sartre, Guy de Maupassant, Georges Courteline, D.A.F. Sade, Roger Vailland, Alain Robbe-Grillet, et plusieurs pamphlets comme Vive la Chasse, Je fume et alors ?, Danger ! Secte verte. Le plus connu de ses textes est sans doute Albert Camus, philosophe pour classes terminales, un essai polémique publié en 1970 et devenu depuis un classique. Un recueil de la chronique littéraire qu'il tenait chaque mois dans le Magazine littéraire a été publiée en 1996 sous le titre Chroniques du Capricorne 1977-1983. Son dernier ouvrage est un livre d'entretiens avec Nadine Sautel, L'amour des livres (2005).

Jean-Jacques Brochier est décédé le 29 octobre 2004, à l'âge de 66 ans, des suites d'un cancer.

Copyright © Mélanie Wolfe / La République des Lettres, Paris, vendredi 19 octobre 2018. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales