Moshé Shamir

Moshé Shamir

Écrivain et homme politique israélien, Moshé Shamir est né le 15 septembre 1921 en Galilée. Sa carrière commence véritablement en 1947 avec le roman Il s'en est allé par les champs inspiré en partie par son expérience collectiviste dans un kibboutz, alors qu'il s'engage parallèlement dans la Haganah, l'armée juive clandestine, dont il fonde le journal avec d'autres pionniers de l'état israélien de 1948. Il publie ensuite de nombreux romans et pièces de théâtre à succès, traitant pour la plupart de sujets liés au judaïsme ou à l'histoire du peuple juif. Citons entre autres : De ses propres mains (1951), Un roi de chair et de sang (1951), La fin du monde (1954), La guerre des fils de Lumière (1955), La brebis du pauvre (1956), La Frontière (1966), la trilogie composée de Une place différente (1973), Le voile de la mariée (1985) et à la fin (1991), ainsi qu'une biographie du chef d'un groupe armé juif, Yaïr Stern (2001). Ses livres ne sont pas de grande qualité littéraire mais ils s'inspirent pour la plupart de l'histoire biblique afin d'exalter l'avènement du "Grand Israël". Moshé Shamir est ainsi devenu l'un des auteurs les plus renommés de l'état hébreu, alternant activité littéraire et politique en faveur de l'extrême droite nationaliste dès les années '40.

En 1967, après la Guerre des six jours, Moshé Shamir est élu député du Likoud, parti de droite qu'il quitte en 1979, n'étant pas d'accord avec les accords du traité de paix israélo-égyptien qui restituait le Sinaï à l'Egypte. Il fonde alors avec les colons juifs des territoires arabes occupés le parti d'extrême droite nationaliste Tehya et s'autorise les critiques les plus virulentes à l'égard des gouvernements israéliens de sa génération qu'il juge décadente.

Après avoir été récompensé en 1988 par le Grand Prix d'Israël de Littérature, Moshé Shamir décède le 21 août 2004, à l'âge de 83 ans, dans sa ville de Rishon Le Zion, près de Tel-Aviv.

Copyright © Jean Bruno / La République des Lettres, Paris, dimanche 18 novembre 2018. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales