Guy Birenbaum

Guy Birenbaum

Guy Birenbaum est né le 8 août 1961 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Son père, maroquinier juif, militait au Parti Communiste. Après le lycée Victor-Duruy de Paris, il décroche un DEUG de Droit puis une licence de Science politique. Il se spécialise sur l'extrême-droite française, rédige en 1984 un Mémoire de maîtrise sur le Front National puis co-fonde en 1986 la revue Politix avec quelques autres jeunes chercheurs en sciences sociales. En mars 1992, il soutient à la Sorbonne une thèse de doctorat intitulée Les modalités de l'institutionnalisation d'un parti politique: le cas du Front National, dont une version intitulée Le Front national en politique est publiée parallèlement aux éditions Balland.

En 1993 Guy Birenbaum entame une carrière universitaire à l'Université Montpellier I mais dès l'année suivante, interessé par le monde de la politique, de l'édition et des médias, il commence à collaborer à une publication du Parti Socialiste — Vendredi-Idées dont il est nommé co-rédacteur en chef avec Gilles Finchelstein sous la houlette du fabusien Henri Weber — et au magazine mitterrandien Globe Hebdo dirigé par Georges-Marc Benhamou. En 1995, il devient Consultant à la direction de l'information de France 2 ou règne alors Jean-Pierre Elkabbach. Deux ans plus tard Guy Birenbaum devient chroniqueur pour le magazine VSD. En 1998, il est embauché comme éditeur chez Denoël où Olivier Rubinstein lui confie la collection de documents d'actualité Impact qu'il dirigera jusqu'en 2004. Il y publie plusieurs livres à succès signés entre autres Eric Halphen, Arnaud Montebourg, Daniel Schneidermann, François Santoni, Samira Bellil, Sylvain Attal, Michel Roussel ou encore Brice Hortefeux.

En 2004, il fonde les Éditions Privé avec Pierre-Louis Rozynès (ex-directeur du magazine professionnel Livres Hebdo) et Emmanuel Pierrat (avocat spécialiste du droit de propriété intellectuelle). L'entreprise, créée en partenariat industriel avec l'éditeur Michel Lafon, sera reprise intégralement par ce dernier en 2007. Entre-temps, Guy Birenbaum est devenu l'une des figures du petit monde médiatico-politique parisien. Il collabore au Grand Journal de Canal + (en 2005) et à On refait le monde de RTL (de 2003 à 2007). Côté presse écrite, après VSD, il collabore quelque mois au magazine Choc Hebdo puis à Témoignage Chrétien. En 2006, il lance sur le site du journal gratuit 20 minutes un blog baptisé NRV, Domaine d'extension de la lutte qui agitera régulièrement la blogosphère juqu'à son départ l'année suivante, après 18 mois de chroniques parfois très polémiques. Depuis 2007, il travaille comme Directeur de collection aux Editions Ramsay (groupe Vilo) tout en collaborant à l'émission Le Grand Direct d'Europe 1. Il poursuit également son activité de blogueur sur une Plage privée du site LePost édité par Le Monde interactif.

Outre Le Front national en politique (Balland, 1992), Guy Birenbaum a publié plusieurs livres. Citons La défaite impossible (avec Jean-Luc Mano, Ramsay, 1997), le best-seller Nos délits d'initiés (Stock, 2003) vendu à plus de 75.000 exemplaires et Objectif Elysée (BD avec le dessinateur Samuel Roberts, Le Seuil, 2007). Quelques livres annoncés à paraître, comme Le Cri du people, n'ont semble-t-il jamais été publiés. Son dernier ouvrage, Le cabinet noir (éditions Les Arènes, décembre 2008) est consacré aux activités douteuses des Renseignements Généraux (RG) et de leur patron Yves Bertrand pendant la période 1998-2008.

Guy Birenbaum a pour compagne Géraldine Cayzac, consultante en communication chez Euro RSCG. Selon le Who's Who il collectionne les montres anciennes et est membre du Tennis Club de Deauville.

Copyright © Eric Frezel / La République des Lettres, Paris, lundi 17 décembre 2018. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales