Françoise Dolto

Françoise Dolto

Françoise Dolto, la psychanalyste des enfants qui a toujours défendu leur cause et même celle des nourrissons, affirmant "le bébé est une personne", est décédée il y a exactement dix ans, en août 1988. Elle avait 79 ans et près de 60 ans de combats pour l'enfance.

Pour célébrer sa mémoire et garder son souvenir dans les nouvelles générations, les éditions de l'Archipel publient un livre écrit par Jean-Claude Liaudet, psychologue et psychanalyste, qui reprend tous les thèmes chers Françoise Dolto, depuis l'enfant "individu à part entière dès la naissance" jusqu'aux adolescents et adolescentes pour lesquels elle revendiquait une liberté sexuelle qui était aussi celle de "ne pas coucher".

En termes simples, l'auteur pose toutes les questions que Françoise Dolto s'était posée et y répond comme elle le faisait, que ce soit sur l'évolution de l'enfant qui grandit, ses pulsions et ses troubles éventuels, sa vie en famille et à l'école pour laquelle elle n'était pas tendre: "s'ennuyer à l'école est signe d'intelligence", "prétendre humaniser l'école est peut-être aussi utopique que rendre la guerre humaine".

Le livre se termine par un glossaire des troubles ordinaires de l'enfance, un index et une bibliographie mais aussi par une courte biographie de Françoise Dolto, née Marette, le 6 novembre 1908 à Paris dans une famille aisée et conventionnelle.

Il raconte son combat de jeune fille pour devenir médecin, sa découverte de la psychanalyse, ses travaux aux côtés de Jacques Lacan avec qui elle fonda l'École Française de Psychanalyse, sa prise d'indépendance et son travail personnel et les dernières années de sa vie où, à l'âge de la retraite, ses livres (Lorsque l'enfant paraît, La difficulté de vivre, La cause des enfants,...) et ses émissions radio dans lesquelles elle répondait en direct aux jeunes et à leurs parents en firent un personnage médiatique.

-------

Jean-Claude Liaudet, Françoise Dolto expliquée aux parents (Éditions de L'Archipel).

Copyright © Julien Poincarré / La République des Lettres, Paris, mardi 25 août 1998. Droits réservés pour tous pays. Toute reproduction totale ou partielle de cet article sur quelque support que ce soit est interdite. Les citations brèves et les liens vers cette page sont autorisés.

Journal de la République des Lettres Éditions de la République des Lettres Brève histoire de la République des Lettres À propos de la République des Lettres Plan du site Contact & Informations légales