Jimmy Carter

Jimmy Carter

Jimmy Carter (de son vrai nom James Earl Carter Jr.) est né le 1er octobre 1924 à Plains (Etat de Géorgie, Etats-Unis), dans une famille de Baptistes pratiquants exploitant une grande plantation d'arachides. Il a suivi des études universitaires de science et technologie couronnées en 1946 d'un "Bachelor of Sciences" à l'United States Naval Academy.

Affecté dans les sous-marins nucléaires de l'US Navy, Jimmy Carter commence une carrière dans la navale mais doit démissionner en 1953 pour reprendre l'exploitation familiale à la suite du décès de son père. Dans les années 60, il est d'abord élu Sénateur puis, de 1971 à 1975, Gouverneur de l'État de Géorgie. Il combat activement le ségrégationisme et le racisme anti-noir qui sévit encore à cette époque dans le sud.

Le 20 janvier 1977, Jimmy Carter, représentant du Parti démocrate, devient le 39e président des Etats-Unis. Il occupera son poste jusqu'aux élections de janvier 1981, marquant son mandat de grandes réussites en matière de Droits de l'Homme et de politique étrangère (Traité du Canal de Panama, Accords de Camp David, Traité Salt II avec l'Union soviétique, fin du soutien américain aux diverses dictatures d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, etc.).

Après son départ de la Maison-Blanche, via sa Fondation Carter (Carter Center) créée en 1982 à Atlanta, Jimmy Carter s'est engagé à titre de médiateur dans divers conflits internationaux et a servi plusieurs grandes causes caritatives et humanitaires. En 1989, le magazine Time l'a désigné meilleur ex-président de toute l'histoire des Etats-Unis. Très critique contre l'administration Bush il s'est opposé en 1991 et en 2003 aux deux guerres américaines lancées contre l'Irak.

Jimmy Carter a reçu en 2002 le prix Nobel de la paix.