Julian Assange

Julian Assange

Alors que la justice britannique vient de juger recevable la demande d'extradition de Julian Assange vers la Suède, où il est accusé de viols, une ancienne "autobiographie" du cyberactiviste sort aujourd'hui dans les librairies françaises.

Intitulé Underground, ce récit autobiographique signé par la journaliste Suelette Dreyfus a été publié en 1997 à Sidney sous le titre Underground: Tales of Hacking, Madness and Obsession on the Electronic Frontier (Téléchargement libre, format PDF), alors que Julian Assange n'était encore qu'un simple hacker inconnu du grand public.

Le futur fondateur de Wikileaks y raconte sa vie au sein du mouvement naissant de piratage informatique qui s'est développé au début des années '90. Jeune programmeur de logiciels libres, il fait partie avec une vingtaine d'autres adolescents du groupe des "International Subversives". Sous le pseudonyme de Mendax, il réalise ses premiers exploits en pénétrant parmi d'autres les ordinateurs pourtant très protégés de la Nasa, du FBI, d'une compagnie de télécoms ou encore d'une grande banque, afin de dévoiler les réalités d'affaires dissimulées aux citoyens. Underground relate également son histoire personnelle, de son enfance quelque peu torturée à l'échec de son mariage en passant par les affres d'une profonde dépression qui lui laissera les cheveux entièrement blancs.

Flore Vasseur, une jeune écrivain auteur entre autres de Comment j'ai liquidé le siècle, passionnée par le mythe de ce "héros" capable de défier les superpuissances du monde contemporain, tente d'analyser dans sa préface les motivations et la personnalité de Julian Assange, expliquant en quoi son engagement politique via le hacking est à l'époque "une échappatoire pas trop destructrice pour cet enfant désocialisé, surdoué, hors norme et hors tout".

-------

Suelette Dreyfus et Julian Assange, Underground (Éditions des Équateurs).