Dmitri Medvedev

Dmitri Medvedev

Dmitri Medvedev est né le 14 septembre 1965 à Leningrad (Russie) dans une famille d'universitaires. Il a suivi des études de Droit à l'Université d'Etat de Leningrad (renommée Saint-Petersbourg en 1991) d'où il est sorti avec un doctorat en 1990. C'est dans cette même université qu'il occupe de 1990 à 1999 un poste d'enseignant en Droit Privé. En 1989, il épouse une étudiante en économie, Svetlana Linnik (décorée récemment par l'Eglise orthodoxe pour ses activités caritatives) dont il aura un fils né en 1996.

Dmitri Medvedev entame sa carrière politique dès 1990 en militant activement au niveau local pour l'élection à la tête du Conseil municipal de Leningrad de son professeur de Droit civil, Anatoly Sobtchak. Celui-ci le nommera l'année suivante consultant pour les affaires juridiques et il conseille jusqu'en 1995 le Comité des Relations Extérieures de la municipalité, présidé alors par Vladimir Poutine. En 1993, Dmitri Medvedev participe à la création de la société ZAO Ilim Pulp Enterprise, spécialisée dans l'industrie du bois. Il y occupe un poste de directeur juridique mais démissionne en 1999 à la suite de malversations financières des dirigeants.

En novembre 1999, Dmitri Medvedev devient adjoint du directeur du Kremlin. Au printemps suivant, le tout nouveau premier ministre Vladimir Poutine lui confie la direction de sa campagne pour les élections présidentielles. En juin 2000, une fois Vladimir Poutine élu à la tête de la Fédération de Russie, il est nommé à la fois Premier adjoint du Kremlin et Président du Conseil de Direction du géant gazier Gazprom. En octobre 2003, il succède à Alexandre Voloshin à la tête de l'administration présidentielle, fonction qu'il conserve à l'issue de la réforme administrative de 2004, devenant en outre membre permanent du Conseil de Sécurité Fédéral. En novembre 2005, Dmitri Medvedev cumule une nouvelle fonction de vice-Premier Ministre auprès du Chef du Gouvernement Mikhaïl Fradkov. Il est chargé notamment de mettre en oeuvre les grands projets nationaux russes en matière de développement social et économique.

Adoubé par Vladmir Poutine pour l'élection présidentielle de mars 2008, Dmitri Medvedev est le candidat officiel de la coalition des quatre principaux partis au pouvoir: Russie unie (64% des voix aux dernières élections législatives), Russie juste (7,5 %), Parti agraire et Force citoyenne (3%). Considéré comme l'un des chefs de file de l'aile dite "libérale" du Kremlin (par opposition aux tenants de la ligne nationaliste "sécuritaire", armée, police, etc.), chouchou des médias russes, archifavori dans tous les sondages, Dmitri Medvedev est élu haut la main le 02 mars 2008, remportant l'élection dès le premier tour avec plus de 70% des suffrages. Il est le troisième président de la Russie post-soviétique après Boris Eltsine (1991-1999) et Vladimir Poutine (2000-2008).

Discret mais pragmatique, plus technocrate qu'idéologue, ce vrai démocrate spécialiste du droit romain s'est plus ou moins engagé à poursuivre la politique menée par Vladimir Poutine, tant au niveau des grandes réformes intérieures qu'au niveau des relations internationales, ce dernier point déplaisant profondément au camp occidental néoconservateur, administration Bush en tête.