Charles Saint-Prot

Charles Saint-Prot

Des Sumériens, peuple sémite venu de la péninsule arabique 6.000 ans avant Jésus-Christ, aux Irakiens actuels, le publiciste français Charles Saint-Prot porte un regard de spécialiste de l'Irak sur "un peuple qui sait que son destin consiste a toujours renaître de ses cendres".

Bon connaisseur de l'Irak contemporain et du Proche-Orient, Saint-Prot souligne, en contrepoint d'un récit détaillé de cette histoire tourmentée, que "depuis plus de six mille ans, les Irakiens ont vu se faire et se défaire des empires, brûler et ravager leurs villes et leurs campagnes, subir les occupations les plus rigoureuses. Après chaque destruction, ils ont reconstruit. Après chaque reconstruction , ils ont été détruits".

Après avoir passé en revue les différentes périodes de l'histoire irakienne, l'auteur en arrive à Saddam Hussein, qu'il décrit comme "le chef d'un pays perpétuellement menacé aux marches de l'Asie tourmentée, toujours contraint de lutter contre les facteurs de trouble et de division", "un volontariste qui ne doute pas que ce sont les hommes qui font l'Histoire, que celle-ci est la résultante de la volonté d'une nation de prendre conscience d'elle-même".

En conclusion de son ouvrage, Charles Saint-Prot souligne qu'à la suite de la Guerre du Golfe de 1991, "la défaite irakienne a indéniablement marqué un déclin de l'idée nationaliste telle qu'elle était incarnée par l'Irak, véritable modèle aux yeux de très nombreux Arabes. Tout le terrain perdu par l'obscurantisme religieux, grâce à Nasser et au parti panarabe Baas, a été rattrapé d'un seul coup. Les idéologies rétrogrades et fanatiques, qui trahissent les vraies valeurs de l'Islam, ont conduit le Proche-Orient à s'éloigner de ses partenaires les plus naturels, les nations du nord de la Méditerranée", ajoute-t-il.

-----

Charles Saint-Prot, Histoire de l'Irak, De Sumer à Saddam Hussein (Éditions Ellipses).